Veuillez patienter...

Poursuivre mes achats > Commander >
Poursuivre mes achats >
Commander >

Quelle géométrie et matériau?

Carbone, Aluminium, Acier, Titane ?

Le retour aux sources du vélo ! Quel bonheur que de pratiquer en toute liberté une activité saine, écologique et silencieuse en pleine nature…

Que vous soyez pratiquant occasionnel (voire novice) ou bien un inconditionnel de la pratique en quête d’un nouveau vélo, le choix actuel est vaste tant en terme de géométries que de technologies « embarquées » .

D’où la nécessité de faire un premier « état des lieux » de vos besoins et projets.

Avant d’aborder plus en détails à quelle « famille de vététiste » vous allez appartenir, il est important de connaître vos ambitions de pratique : on ne choisira pas le même vélo pour un usage loisir de fréquence moyenne comme un Vtt conçu pour une pratique intensive et ce quelles que soient les conditions.

De même, il est important -il faut bien en parler, et c’est le « nerf de la guerre »- de définir un budget : inutile d’investir trop pour un modèle loisir, mais il est parfois utile de choisir un modèle légèrement plus évolué si vous envisagez une évolution progressive.

A ce propos, Veloclic a pris le parti de ne pas vendre de modèles « bas de gamme » : nous estimons qu’il est de notre devoir de vous proposer au minimum de vrais produits, fiables, éprouvés et aux standards actuels afin de faciliter leur entretien et prolonger leur durée de vie.

Tout comme nous saurons conseiller un modèle différent à qui roule essentiellement en forêt roulante de celle ou celui qui pratique dans un massif avec du relief !

Les grandes lignes de votre choix :

Un cadre suspendu ou semi-rigide ?

Semi-rigide :

Avec uniquement la fourche avant comme suspension, vous filtrez les obstacles au pilotage et conservez un rendement optimal du cadre. C’est souvent le meilleur choix pour un premier vélo, le rapport poids/équipement/entretien/qualité étant parmi les meilleurs.

Mais ce n’est pas là son seul atout et il se destine aussi à tout les pratiquants assidus à la recherche de rendement, légèreté et vivacité ! Les technologies de conception et les tailles des roues (voir plus loin) ont rendu ces vélos bien plus confortables qu’auparavant, si bien que si votre terrain de jeu habituel est plutôt roulant, même pour une pratique très sportive, cela s’avère souvent un excellent choix !

Tout-suspendu :

Comme son nom l’indique, doté d’une suspension avant et arrière et avec une technologie sans cesse en pleine expansion, ces modèles sont aujourd’hui « bluffants » de performance, tant en descente qu’en motricité au pédalage – avec des cinématiques très étudiées et des blocages de suspensions quasi automatiques-

En fonction de la géométrie des cadres tout-supendus et du débattement des amortisseurs, ces modèles seront plus ou moins voués à un « type de pratique » spécifique (voir les familles de Vtt).

Revers de la médaille : il faut compter au minimum 1500€ pour avoir un modèle cohérent, bien suspendu et suffisamment équipé pour supporter un usage sportif. L’entretien est aussi un peu plus complexe.

Par principe, ce sont des modèles destinés aux pilotes avertis, à la recherche de sensations en descente et de polyvalence...mais ils sont tout aussi indiqués pour des pratiquants en région accidentée recherchant le confort général.

Quel matériau ? Acier, Aluminium, Carbone, Titane ?

Les technologies évoluent, nos pratiques aussi, et nos attentes encore plus !

L’aluminium est aujourd’hui le matériau le plus répandu dans les gammes Vtt, et à juste titre : Un cadre aluminium n’a plus rien à voir avec un modèle d’il y a 5 ans ! L’évolution du travail de la matière, l’hydroformage, la répartition des épaisseurs sur le même tube, la qualité de l’assemblage font qu’il est parfois difficile de différencier un cadre carbone d’un aluminium à première vue.

L’aluminium présente de nombreux atouts : Un ratio poids/solidité extrêmement avantageux, un tarif de conception qui se ressent sur l’achat de votre vélo en terme de qualité/ prix et autorise souvent d’obtenir un équipement de meilleure facture à prix égal avec un carbone.

Mais le grand et majeur atout de l’aluminium par rapport à un cadre carbone, c’est sa tolérance : le vélo est plus facile à piloter, moins exigeant et filtre mieux d’éventuelles erreurs du pilote ! En contrepartie, un cadre aluminium est moins « nerveux »...mais cela reste très relatif, l’hydroformage des tubes autorisant des formes et des rigidités il y a peu inimaginables ont bien changé les choses.

Le discours est quasi-identique pour les Vtt carbones, qui souffrent encore aujourd’hui d’une crainte vis à vis de leur solidité en usage Vtt : Quand vous savez que les vélos de descente de courpe du Monde sont en carbone, vous pouvez relativiser, les carbones actuels sont tout aussi solides, avec des nouvelles compositions de résines, de superpositions de couches et de moules de fabrications ultra modernes !

Le carbone a pour lui les avantages de dynamisme et de légèreté avec un rendement au pédalage exceptionnel, qu’il s’agisse d’un modèle semi-rigide ou tout-suspendu. Son coût de conception reste supérieur à l ‘aluminium ou bien l’acier. Parti sur un carbone, c’est l’assurance d’un véloréactif et dynamique, parfois un peu au détriment du confort et qui réclame une condition physique plus complète pour en tirer la quintessence.

A noter qu’un carbone actuel se répare (dans des rares cas d’impacts ou de casse) plus facilement qu’un aluminium. Veloclic propose d’ailleurs un service professionnel de réparation carbone.

Autre matériau, bien vivant et pourtant pionner des premiers cadres de vélo, l’acier !

C’est un grand retour en force de ce matériau dont la technicité à elle aussi évoluée : les aciers actuels ont des épaisseurs variables et des traitements optimisant leurs caractéristiques.

Partir sur un cadre acier, c’est l’assurance de rouler différent, sur des cadres très dynamiques et tolérants, filtrant a merveille les vibrations et possédant un vrai « âme », les vélos ont un tempérament marqué, même à la relance ou l’on prend bien conscience de l’effet retour du vélo, qui vous propulse un peu plus vers l’avant.

Autre alternative pour le choix du matériau de votre cadre, et pas des moindres : le titane, matériau d’exception s’il en est, plus élastique que l’aluminium et l’acier, plus résistant aussi et plus léger que l’acier. Le titane est inoxydable, l’achat d’un tel cadre ou vélo est l’assurance d’une longévité exceptionnelle avec un produit au meilleur des sensations de filtration et de dynamisme.

Le titane est un matériau extrêmement dur à travailler et qui demande des compétences rares, d’où la réputation d’un prix conséquent pour l’achat d’un tel vélo. Notre gamme Van Nicholas, garantie à vie, offre à nos yeux un rapport exceptionnel prestige/ qualité/prix.